Rechercher

Témoignages

Dernière mise à jour : 15 févr. 2021


Perrine a 24 ans, elle est employée dans un supermarché et suit des études pour devenir masseuse. Elle aime la cuisine et les voyages. Son prénom vous dit sûrement quelque chose puisqu'elle a témoigné dans notre première newsletter sur les produits d'entretien !


Ophélie a 25 ans, elle apprécie la nature et les voyages. Elle est sociologue et fait partie de l'association ALMIS !


Toutes deux se sont lancées dans l'expérience des cosmétiques faits-maison.


Elles racontent :


Quel(s) produit(s) fabriques-tu ?


"Je fabrique ma crème de jour, mon baume à lèvre et des sérums contre les piqûres de moustiques ou pour l'acné."

(Ophélie)



"Pour mon visage, j'utilise des hydrolats adaptés à ma peau pour la nettoyer et la rafraîchir, avant d'appliquer un mélange d'huiles végétales hydratantes et nourrissantes. Pour le corps, j'utilise un beurre de karité brut, qui je l'avoue, n'est pas idéal pour ceux qui aiment sentir bon."

(Perrine)



Raconte-moi comment tu as commencé ?


"J'ai commencé à m'intéresser beaucoup aux cosmétiques bios car j'ai travaillé durant deux ans dans un magasin pendant les vacances d'été, ça m'a permis de m'initier aux recettes, aux produits bruts et aussi aux bienfaits des huiles etc."

(Ophélie)


"S'il y a une autre raison qui m'a donnée envie de sauter le pas, c'est la découverte des huiles, beurres naturels, et autres matières premières naturelles, riches en bonne choses pour le corps, la santé et aussi pour le porte-monnaie!

(Perrine)


Comment se sont passés tes premiers essais ?


"Ils n'ont pas toujours été concluants, il y avait parfois des odeurs désagréables, mais avec la pratique, on s'améliore !"

(Ophélie)


"En ce qui concerne les produits comme le déodorant et le dentifrice, j'ai déjà réalisé quelques tests qui nécessitent une amélioration, car certaines choses ne me plaisent pas totalement. Pour le dentifrice, c'est difficile de se retrouver face à une poudre ou une pâte argileuse et brunâtre, lorsqu'on a toujours été habitué à une pâte lisse, fluo, et fraîchement odorante. Mais, c'est possible de retrouver la sensation de fraîcheur grâce à l'ajout d'huile essentielle de menthe poivrée par exemple."

(Perrine)


Où trouves-tu tes produits ?


"J'achète le matériel nécessaire dans la boutique Un des sens à Nancy. On y trouve des produits bruts pour la fabrication des cosmétiques et le magasin propose également des ateliers pour pouvoir apprendre à fabriquer ses propres cosmétiques."

(Ophélie)


"Je m'approvisionne surtout sur le site Aroma-Zone, qui a un large choix de produits cosmétiques naturels. J'y achète surtout mes huiles et poudres. Pour le reste, j'achète mes savons et shampoings solides soit en magasin bio, soit sur le site les savons de Joya. Cela dépend de mes envies. Ensuite pour les produits de base comme le bicarbonate, le vinaigre, je vais en magasin bio ou en grande surface."

(Perrine)


Les avantages du "faire soi-même" selon toi ?


"Les avantages c'est savoir ce que l'on met sur notre peau et choisir des produits naturels en fonction de notre problématique de peau. J'ai tendance à avoir une peau à imperfections alors j'utilise beaucoup d'huiles essentielles, ça me permet aussi d'éviter les perturbateurs endocriniens."

(Ophélie)


"Il y a quelque chose de satisfaisant à fabriquer des produits bons pour soi et pour l'environnement. Aussi, faire-soi même permet de faire des économies car acheter les produits bruts revient moins cher que d'acheter des produits avec des substances ajoutées !"

(Perrine)


Aurais-tu des conseils à donner à des gens qui aimeraient se lancer ?


"Pour ne pas se décourager, il faut essayer de faire des recettes simples au début !"

(Ophélie)


"Le principal est que vous trouviez des produits qui vous correspondent. Peu importe s'ils ne sont pas 100% bio ou autre, le principal est qu'ils vous donnent envie et soient adaptés à vous ! Aussi, les naturels ne sont pas forcément plus chers que d'autres, des centaines de sites et magasins en proposent à prix abordables.

Aussi, renseignez-vous sur la réaction entre différents produits et faites-les avec des matières adaptées ! Il faut toujours faire des tests, au creux du coude par exemple, afin de voir la réaction au contact de la peau."

(Perrine)







34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout