Rechercher

Les vêtements & la sociologie


La fonction sociale du vêtement est plus complexe qu'elle n'en a l'air au premier abord.

En effet, ce dernier a quatre fonctions principales qui permettent aux individus à la fois de se protéger et de communiquer vers l'extérieur :


- La première fonction du vêtement est la protection contre le froid, contre la pluie ou encore des possibles attaques d'autres individus ou animaux. C'est ce pourquoi il a été conçu en premier lieu.

- La deuxième fonction de protection du vêtement consiste à se protéger du tabou de la nudité. C'est la raison pour laquelle, selon la Bible, Adam et Eve ont couvert leur sexe après avoir mangé le fruit de la connaissance du bien et du mal. Cette fonction de pudeur du vêtement permet à la fois de se protéger des regards extérieurs mais aussi de communiquer avec autrui. En effet, l'habit permet de cacher sa nudité mais aussi, de ce fait, de laisser paraître les parties du corps que l'on veut mettre en avant. Ainsi, les décolletés, mini-jupes ou encore les jeans moulant peuvent être utilisés pour faire passer un message tel que l'attraction à on interlocuteur. A l'inverse, couvrir entièrement son corps, avec, par exemple, l'utilisation de la burqa pour certaines femmes musulmanes permet de couper tout contact avec le monde extérieur.



Le vêtement a aussi deux fonctions qui ont pour unique utilité de communiquer sur sa personne :

- La fonction de parure permet ainsi de sublimer son corps et sa personne. Son origine réside dans le trophée de chasse que le chasseur garde pour se vêtir afin de mettre en valeur sa force et son courage. Aujourd'hui, cette fonction peur se manifester par la volonté de magnifier son corps avec l'utilisation de talons pour se grandir ou encore d'épaulettes pour élargir sa carrure.

- La seconde fonction du vêtement visant à communiquer vers l'extérieur est celle de la parole. En effet, nous utilisons les vêtements pour communiquer sur ce que nous sommes ou encore sur ce que nous aimons. Ainsi, il peut révéler le sexe, l'âge, les goûts, ou encore son appartenance à une communauté.


C'est grâce, ou à cause des vêtements, que nous disposons d'à priori sur un individu avant même de lui avoir adressé un seul mot. Le vêtement est ainsi un marqueur identitaire.




Pour des témoignages : https://www.fairact.org/temoignages/


53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout